Symptômes d’angoisse: Traitement et solutions pour contrôler ses angoisses

Vous vous dites ” je suis angoissé en permanence ” ou ” je suis angoissé mais je ne sais pas pourquoi ” ? L’angoisse et ses symptômes affecte la vie de nombreuses personnes. L’arrivée de ces symptômes sont généralement suivis ou accompagnés d’une crise d’angoisse ou attaque de panique. Le plus souvent, celles et ceux qui sont affectés par des symptômes d’angoisse, ou des symptômes d’anxiété, cherchent à rencontrer un professionnel de santé, psychiatre ou médecin généraliste. La plupart du temps, ce type de visite médicale donne lieu à une prescription médicamenteuse, laquelle repose sur un diagnostic. Je sais de quoi je parle, j’ai vécu en prenant des médicaments pendant 20 ans… Or, les conséquences du problème d’angoisse sont traitées mais les causes restent inchangées car inexplorées.

Symptômes d’angoisse et symptômes d’anxiété : des similarités

Considérant les anxiolytiques, hypnotiques, et autres neuroleptiques prescrits, il convient de s’assurer que les symptômes d’angoisse sont clairement identifiés. Ceci afin de limiter les risques de prescription médicamenteuse inadaptée aux symptômes d’angoisse.

En effet, les symptômes de l’angoisse comme les symptômes d’anxiété sont souvent les mêmes :

  • Troubles du sommeil
  • Problèmes alimentaires
  • Troubles de l’humeur
  • Vertiges
  • Problèmes sexuels
  • Agressivité
  • Sentiment d’angoisse diffuse
  • Forte sudation
  • Problèmes pour respirer
  • Nausées
  • Accélération du rythme cardiaque

C’est donc en fonction de l’identification de ces symptômes d’angoisse, et de la valeur donnée à chacun par le patient que, de façon progressive, un soin médical est prodigué.

Ces troubles sont pondérés en fonction de la personnalité de chaque patient. Ainsi, il est important de limiter tous les problèmes d’insuffisances de prise en charge liés au seul traitement médical. Aussi, il est fortement conseillé de consulter un professionnel de la psychologie pour traiter les symptômes d’angoisse. Une autre solution consiste à utiliser un programme comportemental en ligne comme celui dont je vous parle en conclusion de cet article et que j’ai conçu grâce à mon expériences en tant que comportementaliste.

Pour ce qui est des consultations médicales, il est très facile de trouver ces professionnels en consultant des annuaires sur le web. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de vos amis ou de votre famille afin de bénéficier des conseils de votre entourage quant aux professionnels qu’ils auraient déjà consulté. Voire, en vous rapprochant de l’hôpital le plus proche de votre domicile.

Quelles différences entre les symptômes d’angoisse et les symptômes d’anxiété ?

On a souvent tendance à ranger une personne anxieuse et angoissée dans la même case. Pour éviter toute confusion et les amalgames, il est important de comprendre de quoi il en retourne en matière de symptômes d’angoisse. C’est donc vital préciser de connaître les différences entre l’angoisse et l’anxiété.

L’angoisse et ses symptômes

L’angoisse est une émotion on ne peut plus classique. Tout le monde, à un moment ou à une autre peut être d’angoissé et ressentir des symptômes d’angoisse. Par contre, certaines personnes peuvent être sujettes à des crises d’angoisses. Ces dernières sont une forme d’anxiété. Dans toutes les circonstances de votre vie, vous êtes confronté à des situations que vous redoutez et qui génèrent de la fatigue, du stress, des angoisses et donc des symptômes liés à ces états. Tous les domaines de votre vie sont susceptibles d’être affectés par une angoisse, une peur, voire une peur panique.

Quelles émotions suscitent les symptômes d'angoisse?

Face à de tels problèmes, seuls deux comportements s’offrent à vous : partir et refuser le problème ou dénier la réalité et l’intensité de ce que vous vivez comme un problème. Mais, il vous est possible d’affronter le problème.

En effet, l’angoisse, et à plus forte raison les symptômes d’angoisse, exprime une crainte soudaine. Et, partant, la difficulté de s’adapter. Cette difficulté est aggravée par deux éléments qui fondent votre relation immédiate à l’angoisse.

Dès lors, deux questions se posent. Avez-vous pris soin d’accepter l’angoisse ? Ce faisant, arrivez-vous à prendre de la distance émotionnelle nécessaire pour vous en détacher ?

Aux symptômes d’angoisse, comme à l’angoisse elle-même, peut s’ajouter le problème de la crise d’angoisse. Une crise est une situation qui ne possède pas les aspects de ce que vous souhaitez ou prévoyez. Lorsque vous sentez une boule d’angoisse apparaître au creux de votre estomac, vous savez que la crise est proche… La crise d’angoisse ou la montée d’angoisse et ses symptômes physiques comme psychologiques viennent alourdir d’autant plus le bagage que vous peinez déjà à porter.

Les symptômes d’anxiété

Parfois, le fait de ne pas avoir pensé à l’angoisse avant qu’elle ne se produise génère un manque d’estime de soi. Vous culpabilisez de ne pas y avoir pensé et donc de ne pas avoir pu l’appréhender pour réagir en conséquence. Vous vous sentez coupable de ne pas avoir su traiter les symptômes d’angoisse suffisamment tôt et de ne pas avoir été en mesure de les éviter.

Dès lors, pour soigner l’angoisse et l’anxiété, il convient aussi de travailler sur l’estime de soi et la confiance. Par conséquent, sur l’affirmation de soi.

L’anxiété a des symptômes en bien des points identiques aux symptômes d’angoisse. Pour cette raison, les signes de l’anxiété sont souvent confondus avec ceux relatifs à l’angoisse. Mais, il y a une différence de taille. L’angoisse s’inscrit dans une dimension ponctuelle. A contrario, l’anxiété est une émotion continue qui s’est installée au gré des événements douloureux voire traumatiques que vous avez vécu et qui est sous-jacente en permanence.

L’anxiété ne concerne généralement qu’un sujet à la fois. C’est une chose en particulier qui génère une angoisse de plus en plus importante qui se meut en anxiété (au sens de son activation permanente). Cette anxiété peut être aggravée par d’autres problèmes de stress ou stress post-traumatique.

Ces facteurs de stress sont inhérents à différents secteurs de votre vie mais, surtout, à la vision que vous avez de votre propre avenir. Pour mieux cerner cet état d’esprit, plusieurs questions sont amenées à se poser : avez-vous confiance ? N’avez-vous pas confiance ? En vous ? En les autres ? Autant de questions, et de réponses, qui vous font réagir d’une façon ou d’une autre.

“COMMENT COMMENT VAINCRE L’ANGOISSE FACILEMENT ?”

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

VOIR LA VIDÉO
16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir

Quelques conseils au sujet des symptômes d’angoisse

Chez les personnes angoissées, il existe une relation entre l’angoisse et l’anxiétéDe la même façon qu’il existe des similitudes entre les symptômes d’angoisse et ceux de l’anxiété. Le lien peut être fait dans les deux sens même s’il existe une frontière.

Découvrez quelques conseils relatifs aux symptômes d'angoisse.

Inhibé, victime de votre peur de l’échec, et sous le prétexte que vous n’êtes un homme (ou une femme) riche, beau (belle) et intelligent(e) – du moins le pensez vous -, vous ne pouvez vous empêcher de vous poser la question de savoir pourquoi une belle personne s’intéresserait à vous.

L’anxiété se comprend comme une peur majeure – une peur fruit de projections émotionnelles – (imaginer un avenir dont on ne sait rien) comme de se présenter à une belle femme, ou un bel homme, et de craindre d’essuyer un échec, un refus sentimental.

Bien évidemment, vous allez imaginer plusieurs techniques d’approche ou vous tentez de vous rassurer quant à votre peur d’échouer. Voire évincé. Mais, n’auriez-vous pas plutôt peur de réussir ? Ce faisant, de ne pas être à la hauteur pour “honorer” une si belle femme ? Ou un homme si séduisant ? C’est comme cela, de façon insidieuse, et sourde, que votre angoisse se construit. Pouvez-vous arrêter de rentrer dans des peurs panique?

Il y a diverses façons de combattre cette forme d’anxiété sociale. Je vous en présente quelques unes qui vous permettent de voir les choses de façon plus ouverte.

L’adaptation à son environnement pour contrer les symptômes d’angoisse

Regardez. Observez ce qu’il se passe autour de vous. Et restez à l’écoute de vos symptômes d’angoisse. N’intervenez pas. Mais, au fur et à mesure que votre regard se pose sur les gens, comme sur la perception que vous avez de chacun, essayez d’identifier les émotions que suscitent ces scènes en vous. Ainsi, avec le temps, vous serez capable d’identifier les symptômes d’angoisse.

Prenez le risque, sans vous faire remarquer, de pénétrer dans des lieux qui vous attirent tout en contrôlant ce qui pourrait s’apparenter à une crise de panique, un trouble panique ou de bouffées d’angoisse et de leurs symptômes. Rasez les murs si vous le souhaitez. Ensuite, installez-vous à une table discrète proche de la sortie si vous le souhaitez et que cette configuration vous met plus à l’aise. Cela participe à vous sécuriser ? Ainsi, vous êtes plus à même de prendre la maîtrise de vos symptômes d’angoisse. S’il y a lieu. Une fois installé, observez. Qui fait quoi?  Et comment?  Fort de vos observations, et de vos remarques, vous apprenez à faire le rapprochement entre votre phobie sociale et un traitement approprié.

Une fois bien en place, essayez de rentrer en contact avec les personnes présentes. Osez leur poser des questions. Et c’est là qu’intervient une astuce très importante. Quand votre interlocuteur va répondre à votre première question, posez en une seconde en reprenant – dans la question – ce que la personne vient de répondre. Ainsi, vous créerez du lien social et agirez de sorte à vous prémunir d’un trouble anxieux dépressif et à mieux contrôler vos symptômes d’angoisse.

Oser s’affirmer: Une solution pour vaincre les symptômes d’angoisse

En créant du lien, vous finirez par en savoir de plus en plus sur le lieu, les gens et leurs habitudes.
Au surplus, vous êtes assez rapidement identifié comme ” habitué “. Et vous êtes respecté pour cela. En créant un lien, vous créez un ” sentiment d’appartenance “. Ainsi, ce lieu est désormais ” vôtre “. En ce lieu, précisément, vous êtes respecté. C’est en agissant de la sorte que vous vous appliquez à vous même un traitement adapté pour contrôler vos crises d’anxiété. Ci-dessous, je vous donne quelques petites astuces pour soigner l’angoisse et qui fonctionnent également pour soigner l’anxiété. Les essayer, c’est les adopter!

Inscrivez vous dans une démarche active quant au traitement de troubles anxieux. Apprenez naturellement à vous affirmer, et à avoir confiance en vous.

Apprendre à maîtriser le langage de son corps

Que ce soit dans la rue, dans un lieu public, dans un musée, un bar, où je ne sais où encore, traversez la foule avec lenteur. Les gens y verront une sorte d’assurance qui vous garantit toute protection à propos de votre gestion du stress et des symptômes d’anxiété, tout comme de vos symptômes d’angoisse d’ailleurs.

La force tranquille, la puissance calme que vous exprimez invite les autres à vous attacher de l’importance. Vous forcez le respect des autres comme l’on dit. Cette méthode est votre garantie d’un traitement de votre anxiété qui, progressivement, vous conviendra.

Essayer d’être franc et direct

Évitez que les troubles anxieux et l’anxiété chronique ne prennent le pas sur vous. Reconnaissez les signes de l’anxiété généralisée dans votre comportement émotionnel. Si ce n’est déjà fait, apprenez à identifier les symptômes d’angoisse. A ce propos, je vous ai glissé un lien d’accès vers une vidéo exceptionnelle.

Je vous invite à la regarder (lire au bas du présent article). Protégez-vous de vous même comme de vos pensées toxiques. Laissez-vous plus de temps que nécessaire pour engager une conversation. Agissez. Au pire, vous prenez une veste ! Et alors ? Ne dit-on pas qu’échouer c’est réussir ? Et que l’on apprend souvent bien plus de ses échecs que de ses victoires.

Progresser avec calme et détermination

Imaginez. Vous voyez une femme. Elle est belle, elle vous plait. Ou vous voyez un homme. Il vous plait. A l’idée de l’aborder et de lier connaissance, vous êtes empreint de symptômes d’angoisse que vous connaissez tant. Si vous le décidez, rapprochez-vous de cette personne. Présentez-vous à elle.

Mettez votre anxiété à l’épreuve. Ainsi, vous vous trouvez en mesure de prendre le contrôle de vos symptômes d’angoisse. En agissant de la sorte, petit à petit, vous apprenez à vous affirmer. Vous reprenez confiance en vous. Votre courage en bandoulière, vous évitez symptômes d’angoisse, angoisse et… dépression. Pas mal, n’est-ce pas ?

Vous souhaitez vous inscrire dans ce type de démarche active pour prendre le pas sur vos symptômes d’angoisse ? Votre réponse à cette question est oui ?  Alors, comme bien des gens avant vous, puisque vous souhaitez vaincre les symptômes d’angoisse dont vous êtes victime et, ainsi, retrouver confiance en vous, je vous invite à cliquer sur l’image ci-dessous.

“TRAITEMENT DE L’ANGOISSE”

LA + EFFICACE DES SOLUTIONS COMMENCE ICI

VOIR LA VIDÉO
16 CAS RÉSOLUS SUR 17

Cette méthode offre un véritable espoir à celles et ceux qui pensaient ne jamais s’en sortir

Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental
.
Qui est Frédéric Arminot, coach comportemental?Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.
.
Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne: Le Programme ARtUS.
.
Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.
.
Pour regarder la vidéo de présentation de ce programme, vous êtes invité(e) à cliquer sur le lien ci-dessous:
.
“Je Souhaite Regarder La Vidéo De Présentation Du Programme ARtUS”
A propos de Frédéric Arminot | Frédéric Arminot

Commentaires (4)
  1. Bonjour Sandy,

    Je viens de vous adresser un mail pour vous aider à définitivement traiter votre peur dans les transports publics et, ce faisant, vous aider à retrouver confiance. N’hésitez pas à me solliciter si vous avez des questions.

    Belle journée à vous Sandy.

  2. Sandy dit :

    Bonjour a vous,moi je souffre tellement depuis l’année 2018,je ne supporte plus aller en transports publics,ça me rend malade,jtremble et j’ai une hypertension…
    J’ai l’impression que je vais mourrir,tellement c’est difficile de vivre avec…

  3. Bonjour Aimée,

    Fuir et nier le problème ou l’affronter. Avoir des crises d’angoisses est… normal! C’est l’utilisation que vous faites des émotions que vous ressentez qui va faire toute la différence. Vous l’écrivez vous même d’ailleurs. Vous essayez de contrôler votre problème or, plus vous le contrôlez pire c’est ou, à tout le moins, il reste en l’état.

    Quand j’écris “affronter la réalité” cela ne signifie pas “contrôler votre problème”. Il s’agit plus particulièrement d’agir de sorte à en diminuer l’intensité grâce à des exercices comportementaux que vous trouverez au sein du Programme ARtUS auquel je vous engage vivement à vous inscrire en cliquant sur le lien ci-après: “Comment vaincre une crise d’angoisse facilement?

    Ce que j’y explique, comme au travers de beaucoup d’articles que je rédige c’est la technique du fantôme. La plupart du temps,les gens fuient devant un fantôme pour lui échapper. Dès lors, le fantôme les poursuit. Pour faire disparaître un fantôme, symbolique de la peur, le meilleur moyen consiste à le… toucher.

    Moralité, plutôt que de fuir, affrontez le problème en le touchant et, là, c’est lui qui aura peur et… fuira !

    Bien à vous.

    Frédéric

  4. aimee dit :

    En lisant votre article sur les conseils de l’angoisse, vous dites il y a 2 solutions fuir et nier le problème ou affronter la réalité.
    C’est vraiment le dilemne que j’ai quand un problème arrive.Je fais vraiment des crises d’angoisse : peur, mal au ventre,peur surtout de ce qui va se passer avec mes imaginations…….donc fuir ou affronter la réalité, je reste au même point.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut