Comment soigner la peur de vomir?

soigner-la-peur-de-vomir-comment-faire.jpeg

SOIGNER LA PEUR DE VOMIR

Autant que vous le sachiez tout de suite, on peut soigner la peur de vomir avec autant de facilités que la plupart des autres phobies.

En effet, l’émétophobie n’est pas une phobie rare.

Par contre, cette peur de vomir, ou cette peur irrationnelle de vomir, peut s’avérer particulièrement handicapante.

C’est une phobie qui correspond à la peur panique de vomir ou de se trouver en présence de quelqu’un qui vomit.

Elle peut provoquer des crises de panique importantes, voire des vomissements en réaction.

Ainsi, toute sensation de peur irrationnelle de vomir qui n’est pas contrôlée renforce la phobie de vomir.

En effet, il n’est pas rare de voir des gens vomir de peur.

Soigner la peur de vomir: L’émétophobie c’est quoi?

La peur de vomir est une réaction naturelle à un phénomène très désagréable.

Vomir est douloureux et toujours associé à des moments désagréables, notamment parce que l’on vomit souvent quand on est malade.

De même, avoir envie de vomir quand on voit du vomi, c’est une réaction normale.

Les théories sur l’origine de ce réflexe sont variées, mais on imagine qu’il correspond à une nécessité évolutive pour protéger les groupes d’un empoisonnement général.

Dès lors, on peut envisager la peur de vomir comme une sorte de réflexe pavlovien. Un conditionnement à réagir.

En revanche, on ne doit pas confondre l’appréhension naturelle que l’on a à l’idée de vomir et la peur panique de vomir.

Réflexe de peur et de rejet: l'émétophobie

La phobie correspond à une peur irrationnelle et incontrôlable.

L’émétophobie, c’est donc la peur démesurée et souvent injustifiée de vomir ou de voir quelqu’un vomir.

Cela peut avoir de nombreuses conséquences sur la vie quotidienne, notamment en rendant ceux qui en souffrent incapables de monter dans une voiture, de peur d’avoir le mal des transports.

Dans certains cas extrêmes, l’émétophobie a des conséquences somatiques.

Les crises de panique qu’elle provoque finissent par faire vomir le patient phobique.

L’émétophobie devient alors très difficile à vivre, car les crises alimentent la phobie en la renforçant.

Le patient devient alors convaincu qu’il a raison d’avoir peur de vomir puisqu’il vomit effectivement quand il s’en inquiète.

Comment soigner la peur de vomir et s’en débarrasser?

L’émétophobie ne fonctionne pas exactement comme toutes les phobies puisqu’elle a des conséquences somatiques parfois importantes.

En revanche, elle répond très bien aux traitements que l’on utilise sur les autres types de phobies.

Les solutions les plus efficaces ne sont donc pas médicamenteuses.

On conseille plutôt le recours à la thérapie comportementale.

La thérapie comportementale consiste à apprendre au patient à comprendre les mécanismes de sa phobie.

Partant, d’en comprendre les origines pour les objectiver.

Ce travail thérapeutique comportemental permet de prendre de la distance sur sa peur de vomir et, partant, de s’en débarrasser facilement.

Grâce au travail précédent, nul n’est besoin de se confronter à l’objet de sa phobie pour dépasser sa peur.

DANS CETTE VIDÉO...Je vous explique comment vaincre définitivement votre problème grâce à 1 méthode stratégique et brève.

Ce dont je vous parle est une véritable chance pour celles et ceux qui pensaient ne jamais s'en sortir.

Dans cette vidéo, je vous explique comment faire diminuer vos symptômes de:

  • 40% en moins d'1 semaine
  • 60% en 3 à 4 semaines
  • 100% en moins de 2 mois

Confiez moi votre E-mail et recevez cette vidéo dans votre messagerie (accès immédiat).

La psychanalyse fonctionne à peu près sur les mêmes bases, mais son processus est beaucoup plus lent.

L’analyse concerne toute la psyché du patient et ne se concentre pas immédiatement sur le problème qui l’amène.

Les résultats sont donc beaucoup moins rapides, et il n’est pas conseillé de suivre ces deux modes thérapeutiques en même temps.

Dès lors, pour soigner la peur de vomir, je vous suggère – fortement – la thérapie comportementale.

La psychanalyse ne peut s’envisager qu’au terme de la thérapie comportementale pour comprendre son histoire de vie et, ainsi, faire le lien avec sa phobie comme avec des problèmes d’angoisse et/ou d’anxiété.

Soigner la peur de vomir: D’où vient cette peur irrationnelle?

Les origines d’une phobie sont toujours mystérieuses et très personnelles.

D’ailleurs, une grande partie des thérapies consiste à explorer les origines de la phobie.

Néanmoins, si les détails de l’apparition de chaque phobie sont souvent personnels, ils correspondent généralement à des schémas assez classiques et connus.

Ainsi, la première cause de phobie reste toujours le traumatisme.

Un traumatisme souvent lié à la nature de la phobie.

Dans le cas de l’émétophobie, cette peur panique de vomir se retrouve surtout chez celles et ceux qui ont vécu des troubles alimentaires difficiles, de longues hospitalisations et des chimiothérapies.

Et aussi chez des personnes qui ont assisté à des scènes traumatisantes au cours desquelles des personnes malades ou anxieuses ont été amenées à vomir.

Les phobies peuvent aussi être « acquises ».

Le terme n’est pas parfaitement adapté, mais il permet de désigner des phobies qui se manifestent sans traumatisme.

Certains enfants qui grandissent dans des milieux anxiogènes développent des troubles anxieux pendant l’adolescence ou au début de l’âge adulte.

Ces troubles peuvent alors favoriser l’apparition de phobies.

D’abord discrètes et multiples, ces phobies sont sans impact majeur avant que l’une d’entre elles empire.

Comment savoir si on a la phobie du vomi?

Comme je l’écrivais plus tôt, la peur du vomi est très répandue.

Tout le monde ressent un certain malaise face à du vomi et tout le monde craint de vomir tant l’expérience et désagréable.

En conséquence de quoi, certains patients émétophobes ont du mal à comprendre la frontière qui sépare la simple peur de la phobie.

Pour cela, on doit apprendre à reconnaître des signes qui ne trompent pas.

Le plus évident de tous ces signes, c’est l’apparition de stratégies d’évitement.

Face à la phobie, presque tous les patients mettent en place des stratégies variées pour ne pas affronter l’objet de leur peur.

La phobie du vomi

Parfois, ils ne se rendent même pas compte des efforts qu’ils fournissent pour ne surtout pas se retrouver dans la situation qui les inquiète.

Chez les émétophobes, les stratégies d’évitement concernent surtout l’alimentation en limitant les quantités et la nature des aliments qu’ils mangent.

Leurs repas sont limités et les aliments ne sont pas très variés.

De même, ils ont tendance à éviter à tout prix certains moyens de transport comme les voitures ou les avions.

Pour soigner la peur de vomir, il faut traiter l’angoisse de vomir

L’émétophobie est une phobie délicate à cause de l’impact somatique qu’elle a sur les patients qui en souffrent.

En d’autres termes, avoir peur de vomir provoque un mal-être physique si intense que le patient finit effectivement par vomir.

L’émétophobe entre alors dans un cercle vicieux dont on ne peut pas sortir sans aide extérieure.

Pourtant, on peut apprendre à distinguer les nausées classiques des nausées liées à l’émétophobie.

En effet, les nausées classiques ont des causes physiologiques nombreuses et variées.

Nous pouvons agir sur ces causes pour limiter la nausée, parfois sans délai.

Par exemple, en buvant de l’eau, en mangeant quelque chose ou simplement en s’allongeant.

À l’inverse, l’émétophobie provoque une peur et une envie de vomir totalement irrationnelles.

Le patient est généralement pris de panique et devient totalement incapable de calmer ses crises de nausées.

Pourtant, aucune cause physiologique n’explique la nausée.

S’asseoir calmement et prendre de grandes inspirations suffit alors à ne pas vomir, mais cela ne constitue pas une solution.

Comment supporter le vomi (le sien comme celui des autres)?

Ressentir du dégoût et de la gêne devant le vomi est une réaction naturelle qu’il est inutile d’essayer de supprimer.

En revanche, on peut apprendre à supporter le vomi pour vaincre son émétophobie.

Pour cela, la meilleure solution reste la thérapie comportementale.

A ce propos, si vous souhaitez apprendre comment soigner la peur de vomir, je vous invite à compléter le formulaire ci-dessous.

DANS CETTE VIDÉO...Je vous explique comment vaincre définitivement votre problème grâce à 1 méthode stratégique et brève.

Ce dont je vous parle est une véritable chance pour celles et ceux qui pensaient ne jamais s'en sortir.

Dans cette vidéo, je vous explique comment faire diminuer vos symptômes de:

  • 40% en moins d'1 semaine
  • 60% en 3 à 4 semaines
  • 100% en moins de 2 mois

Confiez moi votre E-mail et recevez cette vidéo dans votre messagerie (accès immédiat).

Si vous souhaitez partager votre expérience liée à comment soigner la peur de vomir, ou soigner l’émétophobie, je vous invite à le faire à l’aide de l’espace réservé en bas de cette page.


Article rédigé par Frédéric Arminot, coach comportemental

Traiter l'émétophobie: Qui est Frédéric Arminot, thérapeute comportemental.Spécialisé dans le traitement des problèmes d‘angoisse, d’anxiété, de dépression, de phobie, et de toc, il exerce depuis plus de 25 ans en qualité de comportementaliste.

Ancien grand anxieux, et victime d’angoisses aux multiples conséquences des années durant, il a créé un programme de thérapie comportementale en ligne:

Le Programme ARtUS

Cette méthode thérapeutique résout 16 cas sur 17, soit + 95 % de résultats.


A propos de Frédéric Arminot
Frédéric Arminot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défiler vers le haut