Manager angoissé: Comment faire pour être plus serein

Comment manager son manager angoissé

Vous avez un Manager angoissé? Ou vous travaillez avec un Manager angoissé? Dans les 2 cas, il est important d’agir. En tant que Manager, il vous faut apprendre à gérer vos émotions. Comme que subordonné, il faut savoir manager son chef.

En effet, il est de ces managers particulièrement pénible tellement ils sont angoissés ou stressés. Ils mettent une pression infernale sur leurs collaborateurs. C’est systèmique.

Vous même êtes déjà stressé et angoissé. Dès lors, comment manager votre manager pour que ses angoisses n’aggravent les vôtres? Comment ne pas stresser vos collaborateurs alors que vous êtes ce Manager angoissé?

Définition du Manager angoissé

Le manager angoissé est – parfois – quelqu’un de nerveux. Voire d’irascible. C’est le genre de personne qui sue – du verbe suer/transpirer – l’angoisse. En plus de n’être peu, ou jamais, disposé à écouter ces différences qui font une différence (citation de Gregory Bateson).

Le manager angoissé est celui ou celle dont on a toujours le sentiment qu’il a peur. Peur de mal faire. Peur de ne pas être à la hauteur. Pour se protéger, il recourt à un certain comportement. Le déni. L’absence d’écoute active. Voire l’absence de respect pour ses collaborateurs. Quand j’écris çà, j’ai l’impression de parler d’Emmanuel Macron.

Le manager angoissé, c’est celle oui celui qui souffre. Mais qui s’impose de se tenir la dragée haute. Le manager angoissé, c’est celui qui n’a de cesse de penser à ses objectifs. Et qui, stressé comme il l’est, met sur ses collaborateurs une pression considérable. Laquelle n’a d’égale que celle qu’il ou elle ressent pour lui même. Voire pire.

La pression exercée par le manager angoissé varie. C’est le plus souvent d’une façon acrimonieuse que ce manager angoissé s’exprime. Et ce qu’il exprime surtout, c’est un sentiment d’insécurité patent. Lequel, inévitablement, rejaillit sur les personnes avec lesquelles il travaille.

Ces mêmes personnes qui, à leur tour, en conçoivent de l’angoisse voire de l’anxiété. Enfin, il ne semble y avoir rien de plus difficile à manager qu’un manager angoissé. Vous avez beau le sécuriser ou tenter de le faire, il semble que çà n’est jamais suffisant.

Et pour cause. Sécurisé 2 minutes, ce manager angoissé a de nouveau besoin d’être rassuré. Pour ce faire, il revient vous mettre la pression. Il est ainsi rassuré. Pour 2 minutes. Puis, recommence. Et ainsi de suite. Alors, comment faire pour manager un Manager angoissé?

Manager angoissé: Comment travailler plus serein

Sans doute, en plus de craindre d’être victime des foudres de votre manager angoissé, êtes-vous vous même angoissé. Qui ne l’est pas dans un environnement social, affectif ou professionnel aussi insécure? Vous remarquez que, quoi que vous faites ou dites, rien ne va jamais. Ni même n’apaise les angoisses de votre Manager.

Le rassurer ne sert à rien. Et force vous est de constater ou, à tout le moins, d’être convaincu(e), que vous êtes condamnée(e) à subir. Mais il existe une solution très simple à ce douloureux environnement. Quelle est cette solution?

Manager votre Manager angoissé

Vous ne le savez que trop. Votre Manager est un homme ou une femme qui a besoin d’être rassuré. Partant, il n’est jamais satisfait. Votre Manager a peur. Il vous refile ses angoisses. Désolé pour cette familiarité. Vous avez toutes les peines du monde à le sécuriser. Enfin, vous constatez que cela vous épuise. En plus d’éventuellement vous angoisser,

Plus vous vous épuisez à le réconforter ou le rassurer, pire est son angoisse. Et la vôtre. Au surplus, il y a de fortes présomptions pour qu’il, ou elle, renforce ses stratégies de contrôle. Pour sortir de ce mauvais pas, et vous protéger, utilisez la méthode suivante. Haut dans le cadre. Bas dans le positionnement.

Vous allez voir, c’est génial!

Manager angoissé: Une méthode étonnante
  1. Vous êtes confronté à une inter action (relation entre votre Manager et vous). Vous ressentez des émotions désagréables. Le sentiment d’être agressé. Un comportement injuste à votre endroit. Vous éprouvez de l’angoisse ou de l’anxiété). En bref, vous ressentez l’envie de réagir pour vous défendre. Ne vous défendez pas. Ne réagissez pas.
  2. Saisissez votre objet transactionnel (voir plus bas) et fonctionnez de la façon suivante
  3. Notez ce qui vous pose problème. Acteurs. Contexte. Environnement.
  4. Écrivez en quoi et pourquoi cela vous pose problème
  5. Inscrivez la ou les émotions que cela suscite en vous
  6. Précisez comment vous avez envie de réagir et vous affirmer pour que l’injustice dont vous êtes victime soit réparée
  7. Une fois les points 3 à 6 complétés, attendez au moins 10 minutes. Au cours de ce laps de temps, répétez vous à l’envi qu’il est normal que vous soyez ému. Que c’est comme cela. Qu’il est exclu d’y changer quoique ce soit. Parce que, effectivement, il ne s’agit pas de remettre en cause votre sensibilité. Plutôt de l’exploiter à votre bénéfice
  8. Une fois les 10 minutes passées, allez voir la personne qui vous pose problèmes. Demandez lui de vous consacrer quelques minutes
Manager angoissé: Conduire le changement
  1. Imaginons que l’intéressé réponde par l’affirmative. Vous expliquez la situation de la façon la plus objective. Ne mettez personne en cause. Ne portez pas d’accusation. Posez des questions en précisant que c’est vous qui ne comprenez pas. Que avez besoin d’aide. Même si vous pensez le contraire, et que êtes convaincu d’être dans votre bon droit
  2. Posez exclusivement des questions sans accuser. La personne vous répond. Ne l’interrompez pas. Ensuite, reformulez sa réponse. Puis posez une autre question en lien avec la réponse qui vient de vous être communiquée. Et ainsi de suite. Jusqu’à ce que vous vous sentiez plus apaisé
  3. Vous êtes apaisé. Vous avez poussé les gens dans leurs retranchements sans les agresser. Ni vous défendre. Vous remerciez votre interlocuteur, et prenez congés
  4. Si la personne refuse de vous recevoir tout de suite, demandez lui quand vous pouvez venir la voir sans la déranger

Quelle est l’idée?

Manager angoissé: Bas dans le positionnement

Votre positionnement, d’une certaine façon, c’est vous contre le reste du monde. Et vous risquez de vous faire du mal. Vous allez donc adopter un positionnement bas. Comme dominé. N’y voyez aucune allusion inconvenante. Vous feignez que c’est vous qui avez un problème. Que vous demandez de l’aide pour le résoudre.

Cela neutralise toute réponse agressive puisque vous n’êtes pas dans la revendication. Officiellement en tous cas. Vous êtes dans la requête. En bref, jouez le sot ou la sotte de service. Et ce alors que vous savez très bien ce que vous souhaitez. Comme là où vous souhaitez en venir. C’est ce qu’il est convenu d’appeler votre objectif. Le haut du cadre.

Manager angoissé: Haut dans le cadre

Vous savez que vous souhaitez être entendu et compris. Mais, plus vous le revendiquez moins vous l’obtenez. Vous êtes le ou la seule à connaître vos objectifs. Et la façon dont vous les satisfaites.

Les gens s’attendent à un comportement revendicatif. Vous ne leur donnez pas raison. Grâce à vos questions, vous amenez – gentiment – les personnes à adopter votre point de vue. Du fait de votre comportement, vous les déballonnez à l’aide des questions que vous posez. Lesquelles amènent chacune de nouvelles questions. Jusqu’au moment où, confrontés à eux mêmes, les gens finissent par lâcher prise. Ils se rangent à votre avis. Et ce, sans que vous ayez besoin de revendiquer.

Tranquillement, vous vous affirmez. Vous vous respectez pour qui vous êtes comme vous êtes. Sans vous faire de mal. Et sans passer pour qui vous n’êtes pas.

Manager angoissé: Changer la donne

Pour satisfaire à cet exercice, agissez de la façon suivante :

  1. Chez vous, munissez vous d’un petit objet. Il faut qu’il vous soit agréable à la forme. Comme à la couleur et au toucher. Il est opportun que cet objet tienne dans la main avec laquelle vous écrivez. Enfin, qu’il ne vous gêne pas lorsque vous le tenez
  2. Choisissez n’importe quel objet. Un briquet. Un porte clé. Une bille. Une poupée. Bref, ce que vous voulez. Il est important que cet objet soit chargé d’une aura positive. En plus de vous être familier
  3. Si vous ne trouvez pas un tel objet chez vous, essayez de vous en rendre acquéreur à l’extérieur. Par exemple, n’hésitez pas à l’acheter
  4. Une fois l’objet choisi, celui-ci est exclusivement destiné à cet exercice
  5. Ayez cet objet sur vous. Du lever au coucher. En permanence, et en toutes circonstances
  6. Il ne faut pas que cet objet soit trop encombrant. En effet, je vous demande de le porter dans la poche du vêtement que vous portez un jour « X ». A moins que ce soit un bracelet, une bague ou un collier
Manager angoissé: Affirmez-vous!

Pourquoi cet objet? Tout simplement pour effectuer une transaction entre vous et… vous. Ou vous expérimentez ce que je vous propose. Ou vous vous comportez en revendiquant. En pareil choix, il faut simplement assumer votre choix. C’est à dire, accepter d’être rendu victime de vous même.

Il est important de savoir composer avec le caractère de votre supérieur hiérarchique pour améliorer vos relations.

Si, vous aussi, après bien des gens avant vous:

  • Vous souhaitez mettre un terme définitif à vos angoisses de manager?
  • Ou vous protéger des angoisses de votre manager?
  • Et, dans un cas ou dans l’autre, retrouver confiance en vous?

Alors, je vous invite à cliquer sur l’image ci-dessous. Regardez cette vidéo dont le contenu vous intéresse.

Comment s'affirmer face à un manager angoissé?

 |  Frédéric Arminot

Comment reprendre le contrôle de votre vie facilement et rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut