Traitement de l’anxiété sociale – Soigner la phobie sociale

Traitement de l’anxiété sociale – Soigner la phobie sociale

Beaucoup de personnes me téléphonent au cabinet parce qu’elle souffre de phobie sociale ou essaient de soigner l’anxiété sociale dont elles sont affectées. Ces deux problèmes émotionnels reposent sur des angoisses, donc des peurs à propos de ce que vous redoutez le plus (cf. peur projective – imaginer quelque chose dont on ne sait rien).

traitement de l'anxiété socialeLa plupart du temps, ces personnes m’informent être particulièrement timide, ne pas oser s’intégrer à des groupes, vivre de façon très isolées et être victimes de honte et de culpabilité.

Bien sûr, l’anxiété comme la phobie sont des symptômes de l’angoisse au sens où ils expriment un manque de confiance en soi et de mésestime de soi. Il va sans dire, et pourtant je l’écris et ne l’écrirais jamais assez, ces personnes ne sont pas responsables de ce dont elles souffrent !

Par contre, ils leur appartient d’agir de sorte à devenir acteur de leur vie en s’appropriant des solutions grâce à la TCC par exemple qui leur permettra rapidement et facilement d’éviter ou de soigner la dépression.

Traitement de l’anxiété sociale – Liens avec la phobie sociale

Il est beaucoup plu souvent fait allusion à la phone sociale qu’à l’anxiété sociale. L’un et l’autre sont le même problème et quand il s’agit du traitement de l’anxiété sociale, « on » traitera la phobie sociale de la même façon.

la différence entre ces deux problèmes repose sur la question des secteurs sociaux et relationnels impactés par les symptômes de la phobie sociale ou de l’anxiété sociale. En effet, comme vous l’aurez souvent lu dans ce blog, l’anxiété repose sur un état émotionnel de stress permanent. De fait, l’anxiété sociale agit sur tous les domaines de la vie d’une personne en recherche d’un traitement de l’anxiété sociale.

La phobie sociale, elle, peut concerner un contexte et un environnement plus spécifique. Par exemple, une personne victime de phobie sociale peut n’être affectée dans son problème que dans des relations afférentes à son environnement socialise, ou que lorsqu’elle a un renseignement à demander dans un magasin.

De fait, quand il s’agit d’assurer un traitement de l’anxiété scolaire adapté, il est important de diagnostiquer les symptômes de façon très précise de sorte à s’assurer qu’une personne est atteinte d’anxiété et de non de phobie ou l’inverse.

Ce procédé de diagnostic dénommé contextualisation est particulièrement important car il va permettre de qualifier le traitement de l’anxiété sociale.

 

Articles similaires:

Suivez Moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>